Poufs de noix de coco au chocolat noir naturellement sucrés

Poufs de noix de coco au chocolat noir naturellement sucrés

Ces poufs de noix de coco maison permettent de se sucrer le bec, sans se sentir coupable.

Parfois, tout ce dont on a envie, c’est de s’offrir un petit truc sucré… et ces poufs de noix de coco tombent en plein dans le mille. À la fois barres énergisantes et friandises au chocolat, ils permettent de se faire plaisir, sans avoir l’impression de mal manger.

Cette recette utilise des édulcorants naturels à la place du sucre blanc.

Poufs de noix de coco au chocolat noir naturellement sucrés

En général, pour ce type de recette, il faut de la noix de coco sucrée et beaucoup de sucre glace. Cette version naturellement sucrée, qui fait appel à de la noix de coco non sucrée et juste un peu de mélasse et de miel pour sucrer et lier la noix de coco, demande moitié moins de sucre. Il faut mettre un peu d’huile de noix de coco pour lier le tout.

Poufs de noix de coco au chocolat noir naturellement sucrés

Adapté de Pinch of Yum

Donne environ 18 poufs d’une cuillérée à soupe

Ingrédients:

  • 2 ½ tasses de noix de coco non sucrée (râpée moyen)
  • ¼ tasse d’huile de coco, fondue
  • 3 c. à soupe de mélasse Grandma qualité fantaisie
  • 1 c. à soupe de miel ou sirop d’érable
  • 1½ c. à thé de vanille
  • ¼ c. à thé de sel de mer
  • 150-200 g de chocolat noir pour tremper (ou brisures de chocolat)
  • Un peu plus de noix de coco pour saupoudrer

Préparation:

  1. Passer la noix de coco au robot culinaire (quelques pulsions) pour obtenir un mélange ressemblant à de la farine d’amandes.
  2. Dans un bol moyen, mélanger l’huile de coco fondue avec la mélasse, le miel, la vanille et le sel.
  3. Bien incorporer la noix de coco au mélange d’huile. Mélanger jusqu’à consistance homogène.
  4. Pour former les poufs, prélever une cuillère à soupe du mélange et le presser fermement dans la cuillère jusqu’à ce que le dessus soit plat. Faire sortir le pouf de la cuillère et le placer sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier parchemin, côté plat vers le bas.
  5. Réfrigérer 30 minutes ou jusqu’à ce qu’on ait le temps de les tremper dans le chocolat.
  6. Faire fondre le chocolat lentement au bain-marie. Déposer chaque morceau dans le chocolat fondu, bien l’enrober et le retirer avec une grande fourchette. Déposer sur une plaque à pâtisserie, côté plat vers le bas.
  7. Saupoudrer d’un peu de noix de coco et réfrigérer jusqu’à ce que le chocolat ait durci.
  8. Conserver au réfrigérateur.

Information nutritionnelle : par pouf. Calories : 144,4; matières grasses : 12,2 g; gras saturés : 9,9 g; cholestérol : 0,2 mg; sodium : 15,3 mg; glucides : 8,7 g; sucre : 4,8 g; potassium : 166,9 mg; calcium : 16,6 g; fibres : 2,3 g

 

 

Brownies aux patates douces sans gluten, glaçage au riche chocolat

Brownies aux patates douces sans gluten, glaçage au riche chocolat

Les brownies aux patates douces sont étonnamment riches et consistants, en plus de ne pas contenir de sucre raffiné. Délicieux, ils sont également exempts de gluten et adaptés au régime paléolithique.

Les patates douces ont beau être très sucrées, ces brownies ne le sont pas. Ce sont des brownies, c’est indéniable, mais personne ne se bercera d’illusions en pensant que c’est simplement une autre version d’un brownie classique, avec beurre et sucre. Il s’agit d’une version santé au goût « sain ».

Brownies aux patates douces sans gluten, glaçage au riche chocolat

Cette recette a été adaptée de celle du blogue Paleo Hacks

Donne 24 brownies

Ingrédients

  • 3 gros œufs à la température de la pièce
  • 2 c. à soupe de mélasse Grandma qualité fantaisie
  • 2 c. à soupe de sirop d’érable ou de miel
  • 1 c. à thé de vanille pure
  • ½ tasse d’huile de noix de coco fondue
  • ¾ tasse + 2 c. à soupe de poudre d’amande (farine d’amande)
  • ⅓ tasse de poudre de cacao
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 tasse de purée de patate douce cuite (environ 2 petites patates douces)*

Glaçage 

  • ½ tasse de dattes dénoyautées
  • 3 c. à soupe de poudre de cacao
  • 2 c. à soupe d’huile de coco
  • 5-6 c. à soupe d’eau

Préparation

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Tapisser de papier parchemin un moule en métal de 8 po x 8 po.
  2. Dans un grand bol, fouetter les œufs, puis ajouter la mélasse et le sirop d’érable (ou le miel).
  3. Une fois le tout mélangé, incorporer la vanille et l’huile de noix de coco.
  4. Dans un autre bol, mélanger la farine d’amande, la poudre de cacao et la poudre à pâte en prenant soin de défaire les grumeaux de la farine d’amande.
  5. Ajouter les ingrédients secs au mélange liquide, en mélangeant au fouet.
  6. Incorporer la patate douce à la fourchette.
  7. Verser la pâte dans le moule et cuire au four de 30 à 35 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré en ressorte propre.
  8. Laisser refroidir avant le glaçage.

Préparation du glaçage  

  1. Mettre tous les ingrédients du glaçage dans un robot culinaire ou un mélangeur à haute vitesse. Laisser reposer quelques minutes avant d’actionner l’appareil afin que les dates s’assouplissent.
  2. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse, en raclant les côtés de temps à autre.
  3. Verser le glaçage sur les brownies refroidis et réfrigérer (conserver au réfrigérateur).

*Préparation de la purée de patates douces : Piquer les patates à l’aide d’une fourchette, les placer dans un plat allant au four et les faire rôtir à 350 °F de 30 à 45 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Retirer la peau et réduire en purée. On peut aussi éplucher les patates, les couper en rondelles de 1 po et les cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’elles soient tendres, puis les réduire en purée.

Information nutritionnelle :

Par brownie (glaçage non compris). Calories : 81; matières grasses : 5,8 g; gras saturés : 4,3 g; cholestérol : 24 mg; sodium : 31 mg; glucides : 6,3 g; sucre : 2 g; protéines : 2,1 g; fibre 0,5 g; potassium : 120,9 mg; vitamine A : 92,9 mg

Switchel Recette avec du vinaigre de cidre et de la mélasse

 Switchel Recette avec du vinaigre de cidre et de la mélasse

Le switchel est une boisson énergisante et rafraîchissante à base de mélasse, de vinaigre de cidre, de gingembre frais et de citron. Mélangée à de l’eau pétillante, elle désaltère très bien lors des chaudes journées d’été.

switchel-2sm

Cette recette donne un concentré qu’on peut ensuite mélanger avec de l’eau pétillante, au goût, et savourer pour se rafraîchir et se remettre d’aplomb pendant les journées torrides de l’été.

Switchel Recette avec du vinaigre de cidre et de la mélasse

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau
  • 1 1/2 c. à soupe de mélasse Grandma
  • 1 po de gingembre frais, finement tranché
  • 2 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • Jus de citron, au goût

Préparation

  1. Dans une casserole, combiner l’eau, la mélasse et le gingembre.
  2. Porter à ébullition et faire mijoter doucement de 8 à 10 minutes.
  3. Refroidir à température ambiante avant de retirer les tranches de gingembre et d’ajouter le vinaigre de cidre et le jus de citron.

Se conserve 2 semaines au réfrigérateur.

Ajouter de l’eau gazéifiée, au goût.

Boules de maïs soufflé à la mélasse

 Boules de maïs soufflé à la mélasse

Boules de maïs soufflé à la mélasse

Ingrédients:

  • 1 1/2 tasse de mélasse Grandma
  • 3/4 tasse de sucre
  • 1 cuillère à soupe de beurre ou de margarine
  • 4 litres de maïs soufflé

Préparations:

  1. Mélanger la mélasse , le sucre et le beurre ou la margarine dans un 2 qt. casserole. Dissoudre le sucre en remuant.
  2. Cuire à feu moyen jusqu’à ce que le mélange forme une boule dure mais non cassante (250 ° -266 ° F) lorsqu’elle est tombée dans l’eau froide. Remuer constamment.
  3. Dribble sirop sur le maïs sauté en remuant pour enduire tout cela. Faire des boules avec les mains beurrées quand il fait frais.
  4. Envelopper dans du papier ciré.

 

Fudge blanc au pain d’épices

Fudge blanc au pain d’épices

Voilà une recette rapide et facile à préparer à base de lait condensé sucré, de brisures de chocolat, de mélasse et d’épices. Ce fudge se donne bien en cadeau. Pas granuleux, ni friable, il se découpe facilement. Ce sera un plaisir de l’emballer pour l’offrir en cadeau.

Fudge blanc au pain d’épices

Fudge blanc au pain d’épices

Ingrédients :

  • Boîte de 14 oz (396 g) de lait condensé sucré (pas la version allégée)
  • 3 tasses + ¼ tasse (585 g) de brisures de chocolat blanc
  • 1 c. à soupe de crème épaisse
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille
  • 3 c. à soupe de mélasse Grandma qualité fantaisie
  • 1 c. à thé de cannelle
  • ½ c. à thé de gingembre
  • ¼ c. à thé de noix de muscade
  • ¼ c. à thé de piment de la Jamaïque

 

Préparation :

  1. Tapisser un moule carré (8 po) de papier parchemin, en faisant dépasser un peu le papier.
  2. Dans une casserole à fond épais, à feu moyen, combiner le lait condensé sucré et 3 tasses de brisures de chocolat blanc. Remuer jusqu’à ce que le chocolat fonde, puis incorporer la crème et la vanille.
  3. Verser la moitié de ce mélange dans une petite casserole et chauffer à feu très doux (réserver le reste).
  4. Incorporer le quart de tasse de brisures de chocolat blanc, la mélasse et les épices. Remuer jusqu’à ce que le chocolat ait fondu.
  5. Deux mélanges ont été préparés, celui épicé et celui au chocolat seulement.
  6. En commençant par le mélange de chocolat blanc, étaler une fine couche au fond du moule tapissé de papier parchemin (si le mélange est trop épais, le réchauffer avant de le verser). Le mélange blanc est plus ferme et doit donc être utilisé comme base.
  7. Verser un peu du mélange épicé sur le dessus, puis ajouter un peu de mélange blanc et continuer à alterner ainsi les couches.
  8. Utiliser un couteau à beurre ou une brochette en bois pour faire des tourbillons avec les deux mélanges.
  9. Réfrigérer jusqu’à consistance ferme (environ 5 h) avant de couper en morceaux d’environ un pouce. Se conserve jusqu’à deux semaines dans un contenant hermétique et jusqu’à deux mois au congélateur (dans un emballage double).

Fudge blanc au pain d’épices

Caramel aux noisettes, canneberges et gingembre confit

Caramel aux noisettes, canneberges et gingembre confit

Ce caramel au beurre a le croquant et l’irrésistible saveur du toffee écossais alors que les noisettes, les canneberges séchées et le gingembre confit lui donnent un air de fête.

Caramel aux noisettes, canneberges et gingembre confit

Ingrédients:

  • 1 tasse de beurre
  • ¼ c. à thé de sel (facultatif)
  • 1½ tasse de sucre
  • 3 c. à soupe d’eau
  • 1 c. à soupe de mélasse Grandma qualité fantaisie
  • 1 tasse de noisettes hachées grillées (peau enlevée)
  • ½ tasse de canneberges séchées
  • ½ tasse de gingembre confit en dés
  • 2½ tasses de brisures de chocolat mi-sucré (divisées en 2)*

Préparation :

  1. Tapisser de papier parchemin, ou graisser bien, un moule de 9 po x 13 po ou une plaque à biscuits.
  2. Mélanger les noisettes, les canneberges et le gingembre confit dans un bol et bien remuer.
  3. Verser la moitié du mélange dans le moule préparé et répartir uniformément. Saupoudrer la moitié des brisures de chocolat.
  4. Dans une casserole moyenne, faire fondre le beurre à feu moyen, puis ajouter le sel, le sucre, l’eau et la mélasse et porter à ébullition.
  5. Laisser mijoter, sans remuer, jusqu’à ce que le mélange atteigne 300 ºF (caramel très dur). Lorsqu’on n’a pas de thermomètre à bonbon, on peut le tester en faisant tomber une cuillerée de caramel dans un verre d’eau froide. S’il durcit rapidement et est cassant comme un bonbon dur, il est prêt. S’il reste un peu mou, poursuivre la cuisson, en faisant très attention qu’il ne brûle pas.
  6. Quand le caramel est prêt, le verser uniformément sur le mélange de noisettes dans le moule préparé.
  7. Saupoudrer la moitié restante des pépites de chocolat, puis le reste du mélange de noisettes.
  8. Au bout de 5 minutes, avec le dos d’une cuillère de bois ou une spatule en silicone, appuyer tout doucement sur le dessus afin de répartir le chocolat.
  9. Laisser refroidir, puis casser en morceaux.
  10. Se conserve jusqu’à trois semaines dans un contenant hermétique.

* La recette est bonne aussi avec la moitié moins de brisures de chocolat. Il suffit de ne pas en mettre dans la base (étape 3) pour les concentrer dans la couche supérieure (étape 7).

Caramel aux noisettes, canneberges et gingembre confit

Amandes au goût de pain d’épices

Amandes au goût de pain d’épices

Amandes au goût de pain d’épices

Ingrédients:

  • 1 c. à soupe de beurre
  • 2 c. à soupe de mélasse Grandma qualité fantaisie
  • 1 c. à soupe de sucre
  • 1 ½ c. à thé de gingembre
  • 1 ½ c. à thé de cannelle
  • ¼ c. à thé de clou de girofle
  • Pincée de poivre de Cayenne ou
  • quelques tours de moulin à poivre noir
  • ⅓ c. à thé de sel
  • 2 tasses d’amandes crues
  • (ou de vos noix préférées)

Préparations:

  1. Dans une casserole moyenne, à feu moyen, faire fondre le beurre avec la mélasse, le sucre, les épices et le sel.
  2. Bien mélanger et continuer à remuer jusqu’à ce que le sucre se soit dissous. Quand le mélange commence à faire des bulles, ajouter les noix et remuer jusqu’à ce qu’elles soient bien enrobées.
  3. Déposer les noix, en une seule couche, sur une plaque couverte de papier parchemin et les mettre au four à 300 °F jusqu’à ce qu’elles soient bien rôties, environ 20 minutes. Remuer de temps en temps pendant la cuisson et commencer à tester après 15 minutes (on ne veut pas que les noix deviennent trop brunes).
  4. Laisser refroidir et casser en morceaux. Se conserve jusqu’à deux semaines dans un contenant hermétique.

Barres de céréales tendres à la noix de coco et aux canneberges

 Barres de céréales tendres à la noix de coco

Barres de céréales tendres à la noix de coco et aux canneberges

Donne 18 barres généreuses

Ingrédients

2 tasses de flocons d’avoine, passés au robot culinaire en mode pulsion

¾ tasse de flocons de noix de coco non sucrés

½ tasse de graines de tournesol

½ tasse de graines de citrouille

1 c. à soupe de graines de lin moulues

½ tasse de canneberges séchées, hachées grossièrement

½ tasse de mélasse Grandma qualité fantaisie

½ tasse de beurre d’arachide crémeux naturel ou de beurre d’amande

2 c à thé d’huile de coco

1 c. à thé de vanille

½ tasse de brisures de chocolat à faire fondre et étendre sur les biscuits (facultatif)

 Barres de céréales tendres à la noix de coco

Préparation

  1. Tapisser un moule de 9 po x 9 po de papier parchemin ou bien le graisser.
  2. Dans un grand bol, mélanger les flocons d’avoine et de noix de coco, les graines de tournesol, citrouille et lin et les canneberges séchées.
  3. Dans une casserole moyenne, à feu moyen, mélanger la mélasse et le beurre d’arachide (ou d’amande). Porter à ébullition et retirer du feu. Incorporer la vanille et l’huile de coco.
  4. Incorporer le mélange à base de mélasse à celui des flocons et graines et remuer jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
  5. Déposer le mélange dans le moule préparé, étaler uniformément en appuyant aussi fermement que possible.
  6. Faire fondre le chocolat et le répartir sur le dessus des barres. Réfrigérer jusqu’à l’obtention d’une consistance ferme.
  7. Couper en 16 barres. Conserver dans un endroit frais.